top of page

Édito :  2023, l'année où nous avons fait plier le gouvernement sur de nombreux sujets [Décembre 2023]



L'année 2023 a été marquée par son lot d’épreuves : inflation, émeutes, conflit au Proche-Orient, insécurité généralisée… ce climat pesant a trouvé un écho sans précédent au sein de l’Assemblée nationale où les débats toujours plus houleux se sont succédé dans l’hémicycle.

 

Je pense bien sûr aux deux débats enflammés qu'ont été la réforme des retraites et la loi immigration. Je ne reviendrai pas sur les retraites : j'ai déjà exprimé ma position précédemment.

 

Sur l'immigration, je vous propose de retrouver dans cette lettre d'information un article dédié. À partir du texte incohérent et "faiblard" du gouvernement, nous avons porté des mesures qui, certes, ne règleront pas tout, mais constituent un revirement à 180 degrés par rapport à la politique d'ouverture incontrôlée suivie ces dernières années. Grâce aux contradictions de cette majorité relative, nous avons les idées claires et les moyens de les imposer. C'est une victoire historique pour la France et les Français.

 

Toute l'année, je me suis battu pour faire entendre votre voix et défendre l’intérêt général. Ce fut par exemple le cas sur l'énergie, sujet primordial pour votre pouvoir d'achat. Nous avons examiné deux textes importants. Le premier sur les énergies renouvelables, où j'ai fait entendre votre ras-le-bol vis-à-vis des éoliennes qui saturent notre territoire. Le second sur le nucléaire, où nous avons enfin réussi à convaincre le président de la République de l'intérêt stratégique et souverain de cette énergie bon marché qui n'émet aucun gaz à effet de serre. J'ai conclu l'année en pressant la ministre de la Transition énergétique de faire baisser la facture des Français.

 

J'ai aussi eu l'occasion de rappeler aux « écologistes de salon » de la NUPES qu'ils ne connaissent rien à la nature et qu'ils feraient mieux de gagner des élections ailleurs que dans les grandes métropoles urbaines.

 

Enfin, l’adoption en octobre de la loi « pour le plein emploi », est une autre victoire des Républicains puisque c'est nous qui avons porté la mesure la plus emblématiques de ce texte : l'obligation d'effectuer 15 heures d’activités pour pouvoir bénéficier du RSA.

 

Toute l'année, nous avons démontré que malgré les crises d’une extraordinaire gravité qui se succèdent, les Français ne baissent pas les bras. Cette force collective doit nourrir notre combativité pour notre beau pays. C’est en tout cas le vœu que je forme pour cette nouvelle année 2024.

 

Afin de vous présenter plus en détail mon analyse de l'année passée et ma vision pour l'année à venir, je vous invite à ma cérémonie de vœux qui se déroulera :


le samedi 27 janvier 2024,

à 11h, 

à la salle des fêtes de Valines.

 

Espérant vous y voir nombreux, je vous souhaite à toutes et à tous d'excellentes fêtes de fin d'année et une très belle année 2024 !

Comments


bottom of page