11 novembre : Célébrer comme il se doit la mémoire des combattants de la Grande Guerre

Après avoir vécu un 11 novembre 2020 contrarié par la crise sanitaire, ce fut un réel plaisir de pouvoir de nouveau se rassembler dans toutes les communes de France pour célébrer comme il se doit la mémoire des combattants de la Grande Guerre.


J’ai pour ma part participé aux cérémonies d’Hallencourt et de Quevauvillers, deux des 194 communes qui composent notre 3ème circonscription de la Somme.


Retour en images sur ces deux belles cérémonies patriotiques :


Extraits de mes prises de paroles :


" Plus que jamais, il apparait fondamental de pouvoir se réunir pour célébrer cette date majeure de notre Histoire.


Il est fondamental de prendre le temps de rendre hommage à tous ces soldats sacrifiés, à tous nos morts pour la France, et d’honorer la mémoire de toutes ces familles meurtries par cette première guerre mondiale.


Il est fondamental, à l’occasion de cette cérémonie, de mesurer tous ensemble le prix de la paix et d’en tirer les leçons pour dessiner notre avenir.


Il était 11 heures du matin, il y a 103 ans, jour pour jour, heure pour heure, à Paris comme dans toute la France, lorsque les clairons ont retenti et les cloches de toutes les églises ont sonné.


C’était l’armistice.


C’était la fin de quatre longues et terribles années de combats meurtriers.


Ce même jour, les Français et leurs Alliés ont célébré leur victoire. Ils s’étaient battus pour leur patrie et pour la liberté. Ils avaient consenti pour cela tous les sacrifices et toutes les souffrances. Ils avaient connu un enfer que nul ne peut se représenter.


La France du début du 20ème siècle était elle aussi marquée par les clivages, les divergences et de fortes différences, notamment sociales, mais elle a su faire preuve d’unité face au danger. Pour défendre la patrie, ce sens du collectif a transcendé toutes les individualités.


Aujourd’hui, à l’heure où notre pays doit faire face à l’idéologie du totalitarisme islamiste et à son bras armé terroriste qui a tué près de 300 personnes en France depuis 2012, nous aurions plus que jamais besoin de transcender nos différences et nos divergences pour nous retrouver derrière un même élan patriotique, nous dresser tous ensemble pour faire rempart à l’image de nos glorieux anciens combattants.


Crise économique, crise sanitaire, réchauffement climatique, effondrement des valeurs, insécurité : les défis de notre époque sont nombreux. Mais si la France a survécu il y a un siècle malgré une guerre qui a changé l’histoire du monde, alors il nous faut aujourd’hui trouver les ressources pour répondre à ces défis et nous montrer à la hauteur de nos glorieux anciens.


" Face aux grands périls, le salut n’est que dans la grandeur " disait le Général de Gaule dans ses mémoires de guerre.


Ceux de 14, comme l’ensemble de ceux tombés pour nos couleurs et à qui nous rendons aussi hommage aujourd’hui, nous regardent.


Nous leur devons bien cela : leur exemple doit nourrir notre combativité pour redresser notre beau pays.


Vive la République, vive la France ! "