Please reload

Mes actualités récentes

Le gouvernement est déconnecté des attentes des Français

06/12/2018

 

Le Premier ministre a présenté hier trois mesures visant à répondre au mouvement des gilets jaunes :

– un moratoire sur la taxe carbone, c’est-à-dire un gel de la trajectoire que les députés En Marche ont décidé d’accélérer pour qu’elle atteigne en 2022 le double de son niveau actuel ;

– le gel des tarifs régulés de l’électricité et du gaz jusqu’au 31 mars ;

– la suspension de l’application du nouveau contrôle technique.

 

Je tiens à dénoncer l’insuffisance de ces réponses et la déconnexion du gouvernement des attentes des Français. Alors que le niveau des prélèvements obligatoires est inédit dans l’histoire de France, Édouard Philippe ne propose que six mois de répit, sans aucune garantie que ces mesures soient pérennisées.

 

Il est impératif de diminuer de manière franche et rapide l’ensemble des prélèvements obligatoires qui écrasent la classe moyenne.

 

J’ai reçu la semaine dernière une délégation de gilets jaunes à ma permanence de Friville-Escarbotin. Nos échanges ont été constructifs et sans tabous. Je n’ai pas souhaité communiquer à ce sujet car je ne veux pas qu’on dise que j’essaye de m’approprier ce mouvement spontané et sans étiquette. Leur détermination est certaine et je souhaite qu’ils obtiennent de vraies garanties sur leur pouvoir d’achat.

 

Les Français ne s’en sortent plus. Les plus modestes, bien sûr, mais aussi tous ceux de la classe moyenne qui gagnent juste assez pour ne pas percevoir d’aides. Pour eux, la baisse des impôts est une priorité absolue – tous les impôts, pas seulement la taxe carbone ! J’appelle à une vaste réflexion sur notre modèle social et fiscal qui doit être revu en profondeur, car il n’oriente plus la richesse vers ceux qui en ont vraiment besoin.

 

Les débordements qui ont secoué le pays samedi dernier sont révoltants et ne doivent jamais plus se reproduire. J’attends du gouvernement qu’il prenne toutes les mesures propices à l’apaisement et au retour à l’ordre public.

Please reload