Commerce de proximité : déplacement en Gironde pour échanger avec les commerçants et élus locaux


Dans le cadre de la mission d’information sur le commerce de proximité que je préside, j’étais début janvier avec ma collègue rapporteure Sandra Marsaud en Gironde afin d’enrichir nos travaux des témoignages des commerçants et élus locaux.


Bien que cette région soit extrêmement dynamique, elle présente également de forts contrastes que nous avons voulu étudier durant ce déplacement de deux jours.


1- Première étape à Bordeaux, une ville et une métropole en plein essor dont le développement s’appuie sur une magnifique restructuration. Résultat : la ville de Bordeaux a gagné près de 45 000 habitants en 20 ans et l’agglomération atteint environ 815 000 habitants aujourd’hui. Une population et des flux importants que l’équipe municipale actuelle tente d’organiser, et parfois même de freiner.


2- Seconde étape à Sainte-Foy-la-Grande, commune rurale de moins de 3 000 habitants, limitrophe de la Dordogne, en proie à des difficultés financières : le budget communal ne permet pas aujourd’hui à la municipalité de soutenir la redynamisation de la plus ancienne des bastides de Gironde. L’équipe municipale espère néanmoins que le programme "Petite Ville de Demain" dans lequel elle est engagée permettra de poursuivre la revitalisation de la ville.


3- Troisième et dernière étape à Libourne, sous-préfecture de Gironde, une ville qui a su prendre son destin en main à travers une politique volontariste de reconquête commerciale, d’espaces publics et de logements. Résultat : une ville dynamique totalement revitalisée, tant au niveau des commerces que de l’habitat.


Un déplacement passionnant, riche d’échanges et d’enseignements qui vont venir étoffer les conclusions de notre mission parlementaire dont le rendu est en cours de finalisation.


Pour suivre l'actualité de cette mission d'information : https://www2.assemblee-nationale.fr/15/commissions-permanentes/commission-du-developpement-durable/missions-d-information/role-et-avenir-des-commerces-de-proximite-dans-l-animation-et-l-amenagement-du-territoire