top of page

Logement, développement économique, attractivité : ne laissons pas le ZAN signer l’arrêt de mort de nos territoires ruraux !

Si la lutte contre l’étalement urbain est nécessaire face au réchauffement climatique, l’application de la loi « Climat et résilience » et son objectif d’atteindre le « Zéro Artificialisation Nette des sols » en 2050, le fameux ZAN, apparait aujourd’hui comme une folie qui risque de condamner nos territoires ruraux à la décroissance.

 

En pleine crise du logement et de l’accession à la propriété, au moment où les opportunités de revitalisation économique semblent se multiplier dans nos villages , comment pourrait on laisser s’appliquer une loi qui, en l’état, interdirait à nos campagnes tout développement ?

 

J’ai interrogé à ce sujet le Ministre de la Transition écologique lors de la séance de questions au Gouvernement du 14 mai en lui demandant de revenir sur le ZAN pour tenir compte des spécificités rurales.

 

Le Ministre semblait à l’écoute de ces préoccupations et propose que nous nous rencontrions pour évoquer notamment les problématiques de la Communauté de Communes Somme Sud-Ouest. Dont acte ! Nous attendons ce rendez-vous avec impatience pour faire entendre la voix de la France rurale.


Ma question et la réponse du ministre en vidéo :



Comments


bottom of page