Vidéo : Industrie, stop à la surtaxation contreproductive de nos entreprises françaises !

Dans la continuité de mes actions en faveur de la filière verre et la promotion du « Made in France », j’ai interrogé Alain Griset, Ministre délégué auprès du ministre de l'Économie chargé des Petites et Moyennes Entreprises sur la nécessité de défendre notre savoir-faire industriel.


Pour cela, j’ai souhaité mettre en lumière l’une des nombreuses incohérences qui pèse sur nos industries à travers l’exemple de la taxe créée au 1er juillet 2018 sur les pompes à chaleurs et chauffe-eaux thermodynamiques au profit du Centre technique des industries aérauliques et thermiques (CETIAT).


Cette taxe est profondément injuste et déloyale pour les fabricants français de ce secteur présents notamment dans le Vimeu. En effet, seules les entreprises françaises sont soumises à cette taxe, y compris à l’export, tandis que les importations étrangères ne le sont pas, tout comme les distributeurs qui commercialisent ces produits.


Pire, le CETIAT réalise avec les revenues de cette taxe des études techniques qui bénéficient aux acteurs de ce domaine dans le monde entier. En clair, les producteurs français financent le développement de leurs concurrents étrangers ! Un non-sens absolu dans la défense de nos savoir-faire !

Je ne peux que regretter la « non-réponse » du Ministre sur le sujet.


De mon côté, je poursuivrai mon action pour protéger notre industrie nationale tant fragilisée et renforcer sa compétitivité !

Mes actualités récentes